Langages informatiques

On appelle « langage informatique » un langage destiné à décrire l’ensemble des actions consécutives qu’un ordinateur doit exécuter. Un langage informatique est ainsi une façon pratique pour nous (humains) de donner des instructions à un ordinateur.

A contrario, le terme « langage naturel » représente les possibilités d’expression partagé par un groupe d’individus (par exemple l’anglais ou le français).

HTML

Le HTML (« HyperText Mark-Up Language ») est un langage dit de « marquage » (de « structuration » ou de « balisage ») dont le rôle est de formaliser l’écriture d’un document avec des balises de formatage. Les balises permettent d’indiquer la façon dont doit être présenté le document et les liens qu’il établit avec d’autres documents.

Le langage HTML a été mis au point par Tim Berners-Lee, alors chercheur au CERN, à partir de 1989. Celui-ci annonça officiellement la création du web sur Usenet en août 1991. Ce n’est cependant qu’à partir de 1993 que l’on considère l’état du HTML suffisamment avancé pour parler de langage (HTML est alors baptisée symboliquement HTML 1.0). Le navigateur internet utilisé à l’époque était nommé NCSA Mosaïc.

PHP

Le PHP est un langage informatique utilisé sur l’internet. Le terme PHP est un acronyme récursif de « PHP: Hypertext Preprocessor ».

Ce langage est principalement utilisé pour produire un site web dynamique. Il est courant que ce langage soit associé à une base de données, tel que MySQL. Exécuté du côté serveur (l’endroit où est hébergé le site) il n’y a pas besoin aux visiteurs d’avoir des logiciels ou plugins particulier. Néanmoins, les webmasters qui souhaitent développer un site en PHP doivent s’assurer que l’hébergeur prend en compte ce langage.

Lorsqu’une page PHP est exécuté par le serveur, alors celui-ci renvois généralement au client (aux visiteurs du site) une page web qui peut contenir du HTML, XHTML, CSS, JavaScript.

SQL

SQL (sigle de Structured Query Language, en français langage de requête structurée) est un langage informatique normalisé servant à exploiter des bases de données relationnelles. La partie langage de manipulation des données de SQL permet de rechercher, d’ajouter, de modifier ou de supprimer des données dans les bases de données relationnelles.

MySQL est un système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR). Il est distribué sous une double licence GPL et propriétaire.